Yoga with Anne

Sagesse millénaire pour une vie moderne

Réduire les symptômes de la dépression et de l’anxiété avec le yoga

Poster un commentaire

 J’avais déjà évoqué dans un autre blog les résultats d’une recherche australienne menée par mon mentor, Michael de Manincor, PhD, Directeur du Yoga Institute à Sydney.

Michael a présenté les résultats de sa recherche – Yoga pour la santé mentale – au Congrès National de Psychiatrie 2017. Voici la traduction (texte original de ce blog post ici).

Le Collège royal des psychiatres australiens et néo-zélandais (RANZCP), Congrès 2017.

Symposium: yoga thérapie en traitement psychiatrique – différentes approches

Présentation de la recherche: Michael de Manincor «Yoga individualisé pour réduire la dépression et l’anxiété, et améliorer le bien-être: un essai contrôlé randomisé»

Contexte: La dépression et l’anxiété sont les principales causes d’invalidité dans le monde entier, ce qui entraîne un fardeau pour les individus, les familles, les communautés, les organisations et les économies. Les traitements actuels sont principalement pharmaceutiques et psychologiques. Cependant, des questions demeurent quant à l’efficacité et à l’adéquation de ces traitements pour des personnes différentes. Des recherches antérieures suggèrent les avantages potentiels du yoga pour réduire la dépression et l’anxiété, et améliorer la santé mentale et le bien-être. Cette étude a montré les effets d’une intervention individualisée par le yoga.

Méthodes: Un échantillon de 101 personnes présentant des symptômes de dépression et / ou d’anxiété a participé à un essai randomisé contrôlé comparant un programme de yoga individualisé de 6 semaines en plus du traitement habituel, avec les traitements habituellement utilisés (sans yoga). Les mesures comprenaient l’échelle de stress d’anxiété de dépression (DASS-21), l’échelle de détresse psychologique de Kessler (K10), l’enquête sur la santé à court terme (SF12), l’échelle de l’expérience positive et négative (SPANE), l’échelle floreuse (FS) et Connor-Davidson, échelle de résilience (CD-RISC2).

Résultats: les participants qui ont fait du yoga ont enregistré des réductions significatives de la dépression, de l’anxiété, de la détresse psychologique et de la fréquence de l’expérience négative;  et des améliorations dans les mesures de la santé mentale globale, de la résilience, de la fréquence de l’expérience positive et de l’épanouissement. Les comparaisons avec le groupe témoin étaient statistiquement significatives sur chaque mesure. Les bénéfices obtenus ont été maintenus après le programme (suivi à 6 semaines).

Conclusion: Le yoga en sus des traitements habituels était plus efficace pour réduire les symptômes de la dépression et de l’anxiété et améliorer la santé mentale, comparé aux traitements seuls. Le yoga individualisé peut être particulièrement bénéfique pour les soins de santé mentale dans la communauté élargie.

Publication de recherche: Dépression et anxiété, 33, 816-828, 2016. Cette recherche fait partie d’un doctorat en « Yoga pour la santé mentale »

* * *

Comme le dit si bien Michael, la dépression touche le monde entier. Je le constate moi-même, je dirais même que c’est un véritable fléau. Le yoga apporte un véritable soutien et une aide précieuse. Les études, dont celle-ci, le prouvent encore et encore. Il n’y a donc plus de doute quant à son efficacité.

A bientôt sur le tapis.

Om Shanti,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s