Yoga with Anne

La science holistique millénaire d'une vie meilleure

Voici ce qui se passe quand vous commencez le Yoga

Poster un commentaire

Vous arrivez à vos premiers cours pour des raisons diverses. Des douleurs récurrentes vous y incitent, votre médecin vous l’a recommandé, vous désirez améliorer votre mobilité, votre flexibilité, vous désirez avancer en âge en bonne forme et en meilleure santé.

Vous débutez souvent le Yoga avec un corps douleureux, vous avez des tensions lombaires, une sciatique chronique, des ischio-jambiers (les muscles arrière des jambes) raides (‘ça tire!’), les bras et les épaules qui fatiguent au bout de quelques secondes, un mental qui court dans tous les sens. Le professeur vous dit de faire attention à votre inspir et expir en levant le bras gauche, les deux bras, descendre la jambe droite, ou était-ce la gauche, placer le bassin ici, là, l’épaule ailleurs, les orteils par là-bas et bientôt vous ne savez plus ni où ni quoi, j’inspire où? c’est quoi l’expir?! Quant au silence et à l’immobilité, quel inconfort!

Je suis aussi passée par là.

Image ci-dessus: à gauche: « les autres au Yoga »; à droite: « moi au Yoga »

Je vous rassure, tout ceci est normal!

Le Yoga se pratique avec le corps et le mental qui sont les siens à chaque fois que l’on prend place sur son tapis. Il n’y a pas de comparaison avec son voisin ou sa voisine. Chacun et chacune est un être unique, avec un corps unique et un chemin de vie unique. On ne force pas. Chacun pratique selon ses capacités du moment.

Et la grande vérité, c’est que les bienfaits apparaissent toujours: le corps s’ouvre, s’assouplit. Le dos se redresse, les douleurs diminuent, la respiration est plus aisée, l’équilibre s’améliore. Bien souvent, il faut revoir (à la baisse) la prise de médicaments car le Yoga régule tous les systèmes (respiratoire, nerveux, circulatoires, hormonal etc). Certains mouvements de la vie quotidienne auparavant difficiles deviennent de plus en plus faciles. La pensée devient plus claire, la concentration se développe. La relation à soi change: la connection à soi s’installe. On apprend à rester fermement ancré avec soi-même sans quitter qui nous sommes vraiment.

Car c’est là que le bât blesse. Un des grands dilemne de notre condition humaine est de croire que nous sommes complètement séparés des autres, alors que nous sommes tout d’abord séparés de nous-mêmes. Le Yoga nous aide à nous reconnecter à qui nous sommes vraiment, à nous (re)découvrir. Sa pratique entraîne un changement d’état d’esprit avec des effets quasi immédiats: une paix de l’esprit et une sensation de liberté s’installent, une nouvelle vitalité et une forme d’aisance dans la vie se font sentir, et apparaissent une plus grande souplesse et adaptabilité face aux changements. S’ensuit une nouvelle clarté d’esprit qui affecte (positivement) nos relations personnelles, professionnelles, notre relation au monde en général.

Le Yoga propose des outils simples à utiliser immédiatement pour nous aider à faire face aux situations difficiles de notre vie avec courage et équanamité. Il ne nous retire pas de notre réalité ou de nos responsabilités de la vie quotidienne mais plutôt nous aide à avoir nos pieds fermement ancrés dans l’expérience sans être emportés par le chaos. Cette pratique simple s’est révélée efficace pendant des centaines d’années pour des gens comme vous et moi.

Dans ce monde où tout va vite, où le « temps manque », où tout nous détourne de nous-mêmes: la télévision, internet, les médias en général, courir ici et là, la famille, les courses, les enfants, le travail etc. le Yoga permet une pause pour entendre qui l’on est, où l’on est, sentir son corps, sa respiration (ah oui?! je respire!). Et ce temps consacré à venir au cours devient une bulle de ressourcement et de bien-être qui entraîne (forcément) un regain d’énergie et permet de vivre tout le reste avec beaucoup plus de facilités tout en prenant du recul.

 

La seule condition pour obtenir tous ces bienfaits: la régularité et l’assiduité. Vous inscrivez dans l’agenda vos cours et ils deviennent une priorité car le Yoga fait partie intégrante du système de prévention (et d’amélioration) en matière de santé physique, mentale, émotionnelle. Si les horaires des cours collectifs ne conviennent pas ou si un problème spécifique ne peut être adressé en cours collectifs, ou encore si l’on veut développer une pratique régulière à la maison, on prend un cours privé.

Il n’y a aucune raison de se priver d’un corps en bonne santé, d’un meilleur mental, et de se sentir au mieux de sa forme lorsque les outils existent là, à votre portée.

A bientôt sur le tapis,

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s